Au courage!

Au courage!

18° journée de championnat de DH:

Royan-Vaux AFC 2 / Aixe sur Vienne 2

 Temps: Doux.

Terrain: excellent.

Avertissements : Vignaud .

Expulsions :.

Buts :Gès (60°, 75°).

Spectateurs: 150 environ.

 Au courage!

 Royan-Vaux passe actuellement une période un peu plus compliquée ce qui se résume par les buts gags encaissés et tous les efforts à fournir pour réussir à conclure une action. Samedi encore l’entame du match fut en faveur des Royanno-Vauxois, Antho Vignaud va se retrouver deux fois en bonne position mais par deux fois il manquera de justesse dans son dernier geste dont une à la 10° minute où il fixe la défense, Pierre est seul à ses côtés mais il ne le verra pas et l’oubliera seul dans les 16.50 mètres. Aixe joue les contres et allonge les premières relances pour essayer de profiter des seconds ballons, sur l’une de leurs rares actions le joueur d’Aixe frappe, Bangoura détourne mais un attaquant aixois est plus prompt et catapulte le ballon au fond des filets. On est mené contre le cours du jeu mais encore une fois mené, et ça va être pire deux minutes plus tard lorsque sur une relance très, très lente de notre part on perd le ballon dans notre camp, l’attaquant file au but, Antho Mellier revient comme une flèche, Bangoura détourne le ballon mais malheureusement Mellier ne peut le repousser que dans son but vide. 2 à 0 pour Aixe le scénario catastrophe est en route, d’autant plus qu’on joue et on a pas mal d’occasion mais le gardien adverse va nous sortir un très grand match et si ce n’est pas lui ce sera soit les montants ou un pied d’un défenseur…On connait tous ce genre de scénario et en plus avec un maximum de réussite Aixe aurait pu ajouter deux buts supplémentaires sans une sortie déterminante dans les pieds d’un attaquant et une frappe anodine de 30 mètres qui viendra s’écraser sur le montant du portier local.

La pause arrive donc avec deux buts de retard et dans les têtes ce n’est pas simple à digérer. En deuxième mi-temps le RVAFC reprend sa domination et on peut féliciter l’état d’esprit et l’envie de ce groupe pour revenir dans la partie. L’entrée de Ramond va nous amener un peu de percussion, Mellier, Renaud, Rambeau, Zaimovic font bonne garde derrière et Gès, Vignaud et Gautron vont multiplier les appels. Pitcho va fermer son couloir idéalement et le tout orchestré par la doublette Suret, Alonso. Royan-Vaux va multiplier les actions et finalement va enfin être récompensé à la 60° minute, le ballon part de la gauche et arrive à droite, Pitcho et Ramond combine sur le côté, ce dernier déborde son adversaire et délivre un superbe centre sur Pierre Gès qui va reprendre ce ballon tout en finesse dans les airs pour inscrire un but MAGNIFIQUE ! Royan-Vaux va ensuite continuer à pousser et on sent qu’on peut revenir dans cette partie et ce sera chose faite à la 75° minute Pierre encore lui va partir seul au but résister au retour de deux défenseurs et gagner son duel avec le gardien adverse, on est revenu à deux à deux. Maintenant ça va se jouer à rien et le match est à notre portée mais parfois il faut aussi se contenter de ne pas perdre un match lorsqu’on ne peut pas le gagner, alors oui on sera tout proche de mettre ce 3° but mais je n’oublie pas non plus qu’à la 90° minute un attaquant Aixois s’est retrouvé seul à 10 mètres face au but et à envoyer le ballon au dessus de nos cages. Alors il va falloir gommer encore quelques imperfections, essayer d’être plus vigilent mais je vais surtout retenir l’état d’esprit et l’envie commune de revenir dans un match compliqué alors bravo on l’a fait au courage.